Je suis perdu.

  • Je suis perdu est le titre d’un recueil que j’ai écrit et qui a vue le jour en juin 2016. Il comporte 82 pages, dont centaines sont illustrées de peintures ou ardoises de ma confection. On peut y lire des autocritiques et des critiques comportementales, de certaines personnes de mon entourage proche ou plus lointaine. C’est aussi des éclaircissements sur un état d’être aux constats d’une existence chaotique. Des textes et poèmes résultants de longs moments de solitude et d’angoisse. C’est aussi des dédicaces à mes amis (es).

d4xdp-Je_suis_perdu

dd2zi-je_suis_perdu

« Je suis perdu.» est une peinture acrylique, encre et poussière d’ardoises ; réalisé en mars 2016 sur une toile de coton tendue dont les dimensions sont 54 cm sur 73 cm.

Elle est en photo sur la couverture du recueil du même nom.

On la retrouve  en page 78 face à :

«... Qu’avons-nous fait de la vie, sauvons nos âmes..."

Tout ça pour dire je suis perdu. »

En page 7 je fais un gros clin d’œil aux deux petites princesses, filles de mes amis des plus précieux. Puis viens:

« …La vie n’est pas facile

La mienne est d’un compliqué

Je vis toujours sur un fil,

Équilibre à tomber… »

Deux page plus loin c’est :

« Proface » peinture acrylique sur bois

54 cm par 41 cm

12/ 2014

…dis-moi qui je suis

Dis-moi ou j’en suis...


dd1np-Proface

Sous le regard des charognards, nous tombons.

Sans un égard, avec un pétard, sur leurs tombeaux

J’irai cracher et pisser sur les fanions.

Des divisions qui font de nous des moutons…

...Amis poètes, poétesses, rappelez vos rêves perdus dans vos autres mondes. Faites ressurgir vos couleurs d’enfants émerveillés. À vos plumes, à vos pinceaux, à vos crayons. À vos guitares… Que sais-je encore ? Faites-nous rêver, faites-nous danser. Dénoncez et braillez vos révoltes. L’art est votre arme, le reflet de votre âme...

d34en-Gouffre_tumultueux_

...Non, on ne choisit pas de naître.

A cette existence de sans être,

Que sont nos vies secrètes,

Toutes vécues dans le paraître ?...

(Gouffre tumultueux. Peinture acrylique sur toile coton 61 cm x 50 cm 2013)

...le silence est mort. Même dans le calme nocturne de la chambre où je me couche chaque soir, dans un grand lit, sans aucune autre présence que mes rêves, le silence n’existe pas. Le vide de mes nuits et celui de mes jours sont peuplés de sons fantômes douloureusement agaçants : grésillements, sifflements stridents, lasers déchirants… Et tant d’autres qui composent mon orchestre privé cacophonique jouant, inlassablement, à chaque seconde, et à perpétuité une symphonie grinçante et dégénérée !...

(Je sortirai.Photos/peinture sur ardoise 22 cm x 32 cm 2016)

dd36g-Image6_2_

dd3j8-confusion

...Des confusions dans les mots, dans les couleurs… Enfin bref...

(Confusion. Peinture acrylique sur toile coton 41 cm x 33 cm 2012)

...Les flammes détruisent le chemin, les préjugés deviennent cendres, c’est la fin d’un royaume fantôme...

(Le bûcher des préjugés. Peinture acrylique 55 cm x 46 cm 2013)

dd3j6-le_bucher

dd1nq-tunnel

...La lumière du bout du tunnel est-elle une fin ? Voit-on sa vie défiler au jour du dernier battement de cils ? Fin ou commencement ? Grotte ou caverne ?...

(Tunnel. Peinture acrylique sur toile coton 61 cm x 50 cm 2013)

...L’inspiration, ainsi suscitée, dévoile l’image de la pensée résultante d’un long moment de solitude et d’ennuis...

(Cubiste.Peinture acrylique sur toile coton 55 cm x 50 cm 2012)

dd3j2-cubiste

dd3iy-la_ou_j_en_suis

...Je ne suis pas mort, je vie ma souffrance pour gagner ma délivrance...

(La où j'en suis. Peinture acrylique et encre sur bois. 55 cm x 45 cm. 2012)

...Les lois que l’on nous ordonne ou, que nous nous imposons, font de nous des pions sur un grand échiquier que deux forces occultes et opposées manœuvrent. On ne choisit pas son camp, on nous laisse penser dans un cadre uniformisé, formaté. On nous ment, on nous manipule...

...Quelques mots pour ces entités égocentriques, imbues de leur personne, vivant et profitant de la crédulité et de la précarité de leurs proies. Un petit temps passé, le dernier sûrement, à communiquer avec ces êtres manipulateurs qui se reconnaîtront. Si ce n’est pas le cas, cela prouverait que mes mots ne sont pas suffisamment explicites, pas assez violents. Faux amis à la générosité par intérêt. Juste quelques lettres pour ces entités qui m’ont fait miroiter, dans des discours alléchants, une issue à mon impasse...

dd3h9-l_instant_d_avant

dd3hk-UN_petite_piece_22

(L'instant d'avant. (en haut)

Peinture acrylique et encre sur ardoise. 32 cm x 22 cm. 2016)

.

.

.

.

 A gauche: Photo encre sur ardoise. 32 cm x 22 cm. 2016

...Comment faire confiance quand toute chose et tout acte gravitent autour de profits égocentriques ? Comment croire encore en l’espèce humaine ? ...

(Une seconde avant le big-boum.

Acrylique, encre et poussière d'ardoise sur toile coton.  60 cm x 60 cm 2016)

dd3hi-Image1

Idée perdue.

Acrylique sur toile coton.

 61 cm x 50 cm 2015

dd3ho-Image4

dd3iu-une_seconde_avnt_le_big_bou

...Espace infini

De la modestie

Où se tait la vie,

Où renaît l’ennui...

(Une moitié de seconde avant le big-boum.

Peinture acrylique sur toile coton 41 cm x 33 cm. 2016)

...Et l’humanité se meurt

De ses larmes de ses pleurs.

Détruits, brisés sont les cœurs,

Et dans les regards la douleur...

(Idée retrouvée.

Peinture acrylique et poussière d'ardoise sur toile coton.

44 cm x 33 cm 2016)

dd3hn-Image5_2_

dd3hv-astre_en_perdition

Astre en perdition.

Peinture acrylique, encre et poussière d'ardoise sur toile coton . 41 cm x 33 cm. 2016

...Elle garde les yeux ouverts, bouche bée.

La tristesse a les yeux rivés

Sur les fabulations voilées.

Triste et fade est la vérité...

(L'acte à la pensée.

Peinture acrylique sur toile coton.

46 cm x 45 cm.2012)


dd1nn-L_act

dd1nm-regard

...Quand revient le désir inassouvi, l’imagination détourne la pensée de l’idée...

(Regard dans le nuit.

Peinture acrylique sur toile coton.

54 cm x 73 cm.

2015)

...Et sur le grand tapis roulant menant notre futur on ne sait où, nous donnons nos vies pour des causes ou dans des combats ne menant et ne rimant à rien. Nous les cédons également de notre sueur pour le bien-être d’un plus puissant. Où allons-nous ? Par où ?...

...Qu’avons-nous fait de la vie ? Sauvons nos âmes....

dd2zi-je_suis_perdu